Université du temps libre "Kreiz Bro leon" - compte rendu de conférence

Le Conseil
d'administration
Les activités Nos adhérents Les programmes Lettres aux adhérents
Comptes rendus
des conférences
Les partenariats Les actualités Adresses
et liens utiles
Accueil


Vieillir, et alors..
Julie Le Fur, psychologue clinicienne.


 Le vieux est-il forcément fragile et doit-il rester enfermé chez lui ?
C'est la question que pose J.Le Fur.
Qu'est-ce qu'être vieux ? Une réprésentation mentale ?
- On vieillit dès la naissance, physiquement, moralement, à cause de maladie. Un vieux c'est celui qui a un jour, un mois, un an de plus que qu'un autre.
- Le politiquement correct parlera du senior, du grand âge à qui l'on impose de rester jeune, actif, en forme, sportif pour rester le plus longtemps possible un consommateur.
- Devient-on vieux ou se sent-on vieux ? Une personne de 45 ans pourra paraître vieille alors qu'une autre de 80 ans nous semblera étonnament jeune. Selon l'INSEE il y aura, en 2060, 26 000 000 de personnes agées qui ne travailleront pas et donc qui ne seront pas rentables pour la société, mais la notion actuelle de senior est construite pour que le "vieux" consomme.
- Qu'est-ce que vieillir ? Selon le dictionnaire, c'est continuer à acquérir des qualités, (En afrique on va vers le vieux comme vers une source). L'exprience, le vécu évoluent en fonction de l'âge.

Vivre à côté du "vieux".
Voir ses parents vieillir, c'est ébranlant, voire insupportable et nécessite un ajustement.C'est une confrontation à un inconnu qui ne sera plus jamais ce qu'il était. C'est souvent à ce moment là que ressurgissent les conflits familiaux.
Le risque c'est que l'autre décide de ce qui est bon pour soi.
L'aidant familial est confronté à une situation difficile. S'occuper d'un conjoint (ex : la toilette) est différent de s'occuper d'un parent.  Il y a une différence générationnelle qui peut aller jusqu'à l'infantilisation, la maltraitance (morale ou physique) dans certains cas.

La relation au "vieux"
Est-ce une question de reconnaissance ? Doit-on combler une dette, remplir une mission ? A chacun sa réponse.
Qu'est-ce que je peux, je ne peux pas ?
qu'est-ce que je veux, je ne veux pas ?
Je n'ai pas le choix.. Non, on a toujours le choix.
L'aide c'est la norme ... Non, il n' y pas de normalité.
Les enfants sont ingrats.. Non, il s'agit de trouver un juste équilibre.
Il n'y a pas de modèle transposable.
Moins se voir pour mieux se voir.
-L'intervention d'un tiers peut permettre de trouver cet équilibre, mais la triade -Soignant - Malade - Famille peut amener à des conflits.
- Il est important de prendre la personne telle qu'elle est, lui laisser sa place d'adulte, ne pas en faire des vieux dépersonnalisés, sans âmes, ne pas réduire le vieux à ce qu'on voudroit qu'il soit.

Ce sont quelques réflexions qu'a développées Julie Le Fur en s'appuyant sur des exemples concrets de son vécu de clinicienne.
Il n'y a pas de modèle transposable.